Le guide des recycleurs de solvant

Les recycleurs de solvant permettent de récupérer un solvant propre par distillation
Les recycleurs de solvant permettent de récupérer un solvant propre par distillation
Intérêts du recyclage de solvant

Intérêts du recyclage de solvant

Le recycleur de solvant permet le recyclage et la récupération des solvants utilisés pour le lavage et le dégraissage dans tous les secteurs d’activité. Utilisant le processus de la distillation, ils séparent le produit polluant (résine, pigments, vernis, encres, huiles, …) du solvant d’origine. On récupère ensuite celui-ci dans un récipient pour être réutilisé. Le produit polluant reste dans le fond du bouilleur ou dans un sac. A la fin du cycle, on l’évacue facilement en faisant pivoter l’appareil ou en retirant le sac.

Un recycleur de solvant vous permet de recycler indéfiniment tous types de solvants.
Le résultat de la distillation est donc un solvant totalement pur et identique à celui d’origine.

En utilisant un recycleur de solvant , vous pourrez ainsi :

  • - Economiser du solvant jusqu’à 95%
  • - Réduire vos solvants à retraiter jusqu’à 100%
  • - Eliminer les coûts de transport et manutention de vos solvants
  • - Supprimer votre part de taxe COV sur les entrées et les sorties de solvants
  • - Ne plus dépendre de la fluctuation des prix des solvants
  • - Amortir très rapidement le coût d’achat de l’appareil (de 2 à 18 mois en moyenne)

Dans quels domaines ?

Tous. Tous les secteurs, industriels ou non peuvent en effet avoir besoin d’un recycleur de solvant : peinture et traitement de surface, imprimerie, flexographie, héliogravure, marquage routier, carrosserie, mécanique générale, industrie pharmaceutique, électronique, industrie agro-alimentaire…

Principe de fonctionnement

Principe de fonctionnement

schema recylceur de solvant
  1. Le solvant pollué est placé dans la cuve. La quantité de solvant traitée à chaque cycle dépend de la capacité du recycleur (environ 70% de la capacité de la cuve).
  2. La température et la durée du cycle est définie en fonction du solvant à recycler.
  3. Une résistance chauffe l'huile qui est contenue dans le réservoir entourant la cuve afin de chauffer le solvant.
  4. Le solvant s’évapore, se detachant de ses polluants. De la mousse se forme pendant cette réaction.
  5. Le solvant propre circule à travers un tuyau jusqu'à l'échangeur. Il est ensuite refroidi à l'aide d'un ventilateur.
  6. A la sortie de l’échangeur, le solvant propre refroidi est passé de l'état vapeur à l'état liquide. Il peut alors être récupéré.
  7. Les résidus de polluant restant peuvent être évacués de la cuve.

Le résidu peut être récupéré directement dans un sac et jeté à la poubelle sans retraitement
Le résidu peut être récupéré directement dans un sac et jeté à la poubelle sans retraitement

10 avantages des recycleurs Tricolor Industries

10 avantages des recycleurs Tricolor Industries

  1. Certification Atex

    Tous nos recycleurs sont certifiés ATEX.
    Il ne s’agit pas d’une simple auto-certification du constructeur, mais d’un certificat délivré par le TUV, organisme certificateur indépendant.
    Ce certificat vous assure que l’installation électrique ainsi que la construction entière du recycleur respectent la norme Atex.

  2. Couvercle de cuve exclusif

    Le couvercle dispose d’un système de fermeture exclusif monté sur ressort. Ce système est bien plus fiable qu’une soupape de sécurité, qui risquerait de s’encrasser avec le temps.

  3. Construction de la cuve

    La cuve de distillation doit être en inox et à double paroi soudée pour contenir l’huile de chauffe.Certains recycleurs sont équipés de cuve amovible : dans ce cas, l’étanchéité de la réserve d’huile n’est pas parfaite Cela peut entraîner le déversement de solvant dans l’huile lors des opérations de remplissage, et des risques d’inflammation du mélange huile/solvant.

  4. Sécurité

    Le processus de distillation dans les conditions opératives normales est effectué à une surpression comprise entre 0 et 1 bar. Cette surpression peut augmenter :
    par l’obstruction du conduit du bouilleur due à un remplissage excessif du solvant.
    par des trainements due à l’ébullition
    par la formation excessive de mousseLe couvercle du bouilleur agit comme une vanne de sécurité. Le ressort, contrairement à une simple soupape, ne présente pas de risque de colmatage.
    Les sondes de sécurité contrôlent la température de l’huile et la température des vapeurs à l’entrée et à la sortie du condensateur.

  5. Capacité de la cuve

    La capacité totale de la cuve doit impérativement être supérieure à la capacité utile de l’appareil, de 50 à 70 %. En effet, le solvant pollué, lorsqu’il est porté à ébullition, va augmenter de volume et éventuellement mousser. La combinaison de ces deux phénomènes peut entraîner le passage du liquide dans le circuit vapeur. Les conséquences peuvent être une pollution du solvant recyclé et l’encrassement des serpentins avec risque de bouchage et donc de danger.
    Pour vérifier ce volume, s’il n’est pas indiqué, il faut connaître le diamètre intérieur et la hauteur sous couvercle pour pouvoir le définir.

  6. Dimensionnement des composants

    Tous les composants de nos recycleurs sont largement dimensionnés pour offrir un maximum de sécurité et de fiabilité.

  7. Technologie de chauffe à huile diathermique

    La cuve du distillateur est chauffée par de l’huile diathermique contenue dans une double paroi en inox hermétique.
    Elle permet une montée en température progressive et une répartition uniforme de la chaleur dans la cuve.

  8. Dimensionnement du circuit vapeur

    Normalement, il ne doit y avoir aucune pression dans la cuve. La taille de l’échangeur et des tuyaux d’évacuation doivent être suffisamment dimensionnés et libres pour éviter une montée en pression dans le circuit et des risques importants. Si la cuve est fermée de façon mécanique et équipée d’une soupape de décharge, en cas d’encrassement de celle-ci, le risque d’éclatement est très élevé.

  9. Positionnement de l’échangeur

    Son rôle est de refroidir les vapeurs de solvant pour les condenser. Le refroidissement est généralement réalisé avec l’air ambiant. Le fait de situer l’échangeur au-dessus de la zone chaude diminue considérablement le rendement. Pour cette raison, nous plaçons toujours nos échangeurs en-dessous de la zone chaude (récupération des calories) ou sur le côté. Ceci facilite le refroidissement des vapeurs et donc améliore le rendement.

  10. Recyclage en pression athmosphérique ou sous vide

    Pour un travail en pression atmosphérique, le solvant doit avoir un point d’ébullition inférieur à 170°C. Si la température d’ébullition est supérieure à 170°C, on utilisera l’option sous vide qui permet d’abaisser cette valeur d’environ 30%. Pour les solvants chlorés (unité de dégraissage), on utilisera un recycleur azéotropique.

Nos gammes de recycleurs de solvant

Nos gammes de recycleurs

Notre gamme se compose de deux types de recycleurs de solvant:

  • Semi-automatiques: Réglage manuel du cycle de distillation (température et durée)
  • Automatiques: Gestion électronique des cycles de distillation ET de concentration du résidu. Tous les recycleurs sont certifiés Atex.
  • Recycleurs de solvant semi-automatiques

    Recycleurs de solvant semi-automatiques

  • Recycleurs de solvant automatiques

    Recycleurs de solvant automatiques

Ils ont choisi Tricolor Industries

Ils ont choisi Tricolor Industries