Zone de peinture : générateur d’air chaud et groupe aspirant

Qu’est-ce qu’une zone de peinture ?

Une zone de peinture se compose au minimum d’un bloc d’aspiration. Celui-ci met en dépression la zone polluée, filtre l’air chargé et l’envoie à l’extérieur du local. La zone de peinture peut également être munie d’un générateur d’air chaud qui prend de l’air extérieur, le filtre, le chauffe et l’introduit dans l’atelier pour compenser le volume d’air extrait.

Principe de fonctionnement

 

L’air extérieur est aspiré puis chauffé par un générateur d’air chaud. Il est ainsi filtré par le bloc filtrant diffuseur, et balaye la zone de peinture.

Ensuite, l’air pollué par les nuages de peinture est aspiré par le sol, à travers des caillebotis, par le groupe d’aspiration au sol. Il y est alors filtré par 3 couches de filtres en cassette puis rejeté à l’extérieur du bâtiment.

 

Le générateur d’air chaud

Il permet d‘introduire dans le local de l’air filtré et chauffé. Il permet également de réguler la ventilation dans l’atelier. il est possible de munir votre générateur d’air chaud d’un caisson filtrant diffuseur, permettant de filtrer l’air envoyé dans le local et de le diffuser l’air sans turbulence.

Fonctionnement

Il se compose de :

  • pré filtres qui filtrent l’air extérieur dès son arrivée dans le générateur
  • un ou plusieurs ventilateurs qui aspirent l’air extérieur
  • un brûleur avec un échangeur inox qui chauffe l’air extérieur préfiltré.

Configurations

Nous calculons la surface de diffusion pour que la vitesse de l’air soit au maximum de 1m/s.

Découvrez la fiche produit de notre générateur d’air chaud

Le groupe d’aspiration

Il permet de ventiler un local de peinture. On peut le positionner selon les trois configurations ci après. Dans la deuxième configuration, on l’installe sur un mur filtrant. Le bloc de tôlerie de profondeur 1000 peut se situer à l’intérieur ou à l’extérieur du local. Il se compose soit de filtre fibre de verre double ou de filtre carton plissé. Sa surface dépend de la section que l’on souhaite ventiler.

Il comprend :

  • trois rangées horizontales de filtres fibre de verre et fibre synthétique en cassette, chacun filtrant l’air jusqu’à 95%
  • un ou plusieurs moteurs entraînant chacun 2 ventilateurs
  • un volet de réglage pour régler le débit d’air filtré

Conseils

En fonction de votre consommation de peinture, on vous conseille d’installer des filtres sous les caillebotis afin d’augmenter la durée de vie des filtres installés dans le groupe d’aspiration.

Il faut toujours prévoir une entrée d’air :

  • les blocs d’aspiration absorbent l’air intérieur très rapidement
  • en période d’hiver, la température de l’air du local sera identique à celle de l’extérieur très rapidement
  • pour peindre correctement, il faut que la température de l’air soit supérieure à 10°C

La nécessité des parois

L’usage des parois est primordial pour orienter naturellement l’air et les particules de peinture vers la zone d’aspiration. Elles permettent d’éviter une propagation de l’air pollué, une surchauffe du bloc d’aspiration, une perte de performance et d’énergie.

Découvrez la fiche produit de notre groupe aspirant

La gamme de cabines de peinture Alto

Découvrez nos murs filtrants de la gamme de cabines de peinture Alto et Alto XL.